Chef de secteur est une appellation vaste, car il demande à celle ou celui qui occupe le poste d’avoir de nombreuses casquettes. Cette personne doit à la fois exercer ses compétences dans le domaine des ressources humaines, la logistique, la relation clientèle, et d’autres encore… Le chef de secteur chapote l’organisation d’un centre de profit, plus communément appelé « agence » chez Id verde. Découvrons aujourd’hui quelles sont les missions du chef de secteur

Découvrez toutes les expertises au sein d’Id verde

Zoom sur le métier de chef de secteur

Les missions du chef de secteur

Le chef de secteur se réfère au Directeur d’Agence ou Directeur de Zone, qui lui fait confiance pour gérer au quotidien l’agence dont il est responsable. 

C’est pourquoi le chef de secteur doit faire preuve d’une grande autonomie, afin d’endosser toutes les responsabilités qui lui sont confiées. Celles-ci sont multiples et pluridisciplinaires, du management à la gestion administrative en passant par la prospection…

Voyons plus concrètement quelles sont les missions du chef de secteur :

  • Gestion budgétaire : l’une des premières tâches du chef de secteur est de s’assurer la bonne marche de l’agence dont il est responsable. Car c’est lui qui analyse et présente les résultats de l’agence, en fonction des choix qu’il aura fait en amont. 
  • Études : le chef de secteur prend une grande part dans la fixation des normes et du mode de calcul des prix de vente. 
  • Commercial – Communication : et s’il fixe les prix, c’est aussi au chef de secteur que revient la tâche de trouver de nouveaux clients et d’entretenir la relation avec les clients déjà existants. Il se démarque notamment par une connaissance parfaite, à la fois du marché, des produits, et des règlementations en vigueur. 
  • Production : pour une gestion optimale, le chef de secteur doit aussi s’assurer de la bonne coordination entre les travaux et les études. Il détermine lui-même le budget qu’il doit ensuite faire respecter. Cela inclut l’évaluation des investissements à faire sur le chantier. 
  • Management : côté humain, c’est aussi lui qui manage les équipes de l’agence. Il organise et anime les réunions, et surtout, il épaule son responsable hiérarchique pour le recrutement, les sanctions et les promotions du personnel. 
  • Respect des règles : le chef de secteur est aussi en charge de la sécurité des employés. Pour cela, il veille à ce que les règles d’hygiène soient appliquées, tout comme les règles d’environnement et le règlement intérieur.

Les diplômes pour faire carrière

  • Pour une meilleure aisance dans le poste, il faut de préférence être titulaire d’un Bac+3 à Bac+5 en Travaux Publics / Voirie et Réseau Divers ou espaces verts type (ITIAPE, Agrocampus, tecomah…). 

Profil : quelles sont les compétences et les qualités nécessaires ? 

  • Afin d’exercer ce métier, il faut évidemment être autonome et organisé dans son travail, qui sera effectué avec rigueur. En ce sens, le chef de secteur doit savoir gérer les priorités qui s’imposent à lui, et réagir rapidement face aux imprévus. 
  • Posséder le sens du travail en équipe est une des clés, car le chef de secteur est amené à collaborer sans cesse avec différents interlocuteurs, clients/ équipes. 
  • Une bonne communication sera aussi un atout, aussi bien en interne afin de pouvoir déléguer les différentes tâches, qu’en externe pour assurer une bonne relation client. 
  • Enfin, le chef de secteur devra aussi posséder la fibre commerciale pour répondre au mieux à la demande des clients, ce qui lui permettra, à terme, d’assurer la bonne gestion & la bonne marche de son agence.   

Avantages et rémunération du chef de secteur  

Rémunération à négocier selon profil. 

Quelles perspectives d’évolutions ? 

Le métier de chef de secteur peut ensuite rediriger vers un poste de Directeur d’agence adjoint.   

En résumé 

Être chef de secteur demande de porter plusieurs casquettes. À la fois celle des ressources humaines, pour accompagner le responsable hiérarchique dans la gestion des équipes. Mais aussi la casquette commerciale, pour satisfaire au mieux les clients de son agence. Et celle de gestionnaire, pour contrôler à la fois la bonne coordination entre les travaux et les études, gérer les budgets, s’assurer du respect des règles, fixer les prix… Ce métier est donc pluridisciplinaire. Pour devenir chef de secteur, il faut donc faire preuve d’une grande capacité d’adaptation et d’une grande autonomie pour pouvoir à terme gérer toutes les tâches qui lui seront confiées. Et bien sûr, il faut également être soucieux de la qualité et de la rentabilité de l’entreprise. 

Au sein de notre entreprise paysagiste leader, chaque chantier est unique et chaque jour de travail apporte ses nouvelles tâches à réaliser. Le chef de secteur n’échappe pas à cette règle et peut développer ses connaissances au sein de son poste. 

Vous répondez à ces critères ? Rejoignez-nous ! Et postulez sur www.recrute-idverde.com

A propos d’Id verde

Id verde est un leader européen dans son secteur. Vous trouverez nos bureaux, en Angleterre, Pays Bas et en France, implantés France entière en régions. Nos chefs de secteurs travaillent sur des chantiers d’envergure

Les chiffres clés du groupe Id verde

  • CA 700 M€
  • 7000 collaborateurs : ingénieurs paysagistes, paysagistes d’intérieurs, techniciens paysagistes, maçons du paysage, jardiniers, élagueurs…  
  • 52 agences sur le territoire français 
  • 51 agences au Royaume-Uni
  • 20 agences aux Pays Bas
  • Un parc matériel unique en France constamment renouvelé
  • 2 marques spécialisées :
    • Intergreen® est notre marque de terrains de sports, spécialisée dans la création, la régénération et la maintenance des terrains de grands jeux en gazons naturels, stabilisés ou synthétiques.
    • Aqua plant® est notre marque de paysagisme d’intérieur, pour accompagner et réaliser tous les projets d’aménagements intérieurs.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos réalisations et nos valeurs ? C’est par ici www.idverde.com